La valeur n’attend pas le nombre des années...

Accueil du site > Actualité > Le programme des candidats

Le programme des candidats

mercredi 2 mai 2012, par Lixou

Vu le nombre de candidats se présentant à ces élections (10), il est facile de se sentir perdu face aux différents partis et programmes.... Cet article, bien que non exhaustif, a donc pour but de vous permettre d’y voir un peu plus clair dans les propositions des différents politiques, plus particulièrement à propos de l’éducation et de la jeunesse.

Programme du Front National

Le FN est une formation d’extrême-droite dirigée par Marine LePen.

EDUCATION :

Le FN demande une application stricte de la laïcité et du princpe de neutralité politique à l’école. Il abandonnerait progressivement le collège unique (c’est-à-dire le collège où tous les élèves, bons et mauvais sont mélangés), ainsi que la carte scolaire (inscription obligatoire dans le collège ou lycée de quartier.) Les écoles hors-contrats (non surveillées par l’état) seraient encouragées et protégées.

Sur les programmes scolaires, les fondamentaux (écrire, lire, et compter) seraient remis à l’honneur, ainsi que les méthodes traditionnelles d’apprentissage de la lecture (méthode B-A BA), les dates en histoire, etc… Les parents ne maîtrisant pas la langue française auraient des cours de français obligatoires. Les filières technologiques et manuelles seraient revalorisées, et l’apprentissage pourrait commencer à partir de 14 ans, aidé en cela par des mesures incitatives au développement de l’apprentissage et des stages en entreprise durant la formation. Plus symboliquement, l’uniforme pourrait être rétabli.

Sur le plan plus administratif, on réduirait le nombre de personnel administratif pour augmenter celui des enseignants. Tous les enseignants partant à la retraite seraient remplacés. Pour les universités, elles seraient regroupées en pôles de recherche et d’enseignement supérieur, et la recherche serait structurée en réseaux, tout en étant financée par des des audits, et évaluée. De nouveaux logements universitaires seraient construits.

Nous n’avons pas trouvé de programme spécifique sur la jeunesse, et nous avons dû contacter directement le FN pour savoir que « L’ensemble de notre projet défend les Français, nous ne divisons pas notre peuple en classe ou en catégorie, nos mesures profiteront à tous et particulièrement aux jeunes qui sont l’avenir de la France. »

Programme de Debout la République

Il s’agit du mouvement de Nicolas Dupont-Aignant.

EDUCATION :

En école primaire, le nombre d’heures de français passerait de 10 à… 16 heures par semaine ! Les classes de CP seraient en effectifs limités. Le conseil de classe aurait une autorité réaffirmée notamment au niveau du passage ou de l’orientation, les possibilités pour les parents de faire appel étant alors limitées. Les élèves perturbateurs seraient facilement exclus et pris en charge dans des établissements spécialisés. « Redonner confiance aux enseignants », comme le dit NDA, passerait par augmenter les effectifs (notamment au CP, au CE2), et en récompensant les enseignants dans les zones difficiles.

Niveau études supérieures (universités, grandes écoles, IUT) l’accès en serait facilité , moins cher (prise en charge par l’état à hauteur du 2% du PIB), par des bourses au mérite, et des frais d’inscriptions moins chers. Une vraie sélection au mérite à l’entrée de l’université pour les filières qui ont le moins de débouchés (psycho, socio, etc…), et les concours d’entrées dans les grandes écoles.

JEUNESSE :

Tout comme le FN, nous n’avons pas pu entrer en contact.

Programme Solidarité et Progrès

Il s’agit d’un parti fondé et dirigé par Jacques Cheminade.

EDUCATION :

L’art est au centre du programme de Mr Cheminade : défense des conservatoires, opération « un instrument pour chaque enfant », aide de l’état pour acquérir un instrument ou suivre des cours de chant, mercredi musicaux avec concerts classiques à 5 €, « Bridages d’interventions artistiques », composés de plusieurs artistes, création de salles de concerts dans les églises, encouragement des jeux scientifiques. Mais aussi (ce qui devrait plus vous concerner !), interdiction des jeux vidéos violents, ainsi que le contrôle de la télévision par l’Etat.

Dans les écoles elles-mêmes, doubler en dix ans le nombre d’enfants dans les structures collectives, imposer un taux minimum de places en crèche pour les regroupements de communes de plus de 10 000 habitants, que les maternelles puissent prendre en charge les enfants dès deux ans, sur tout le territoire, y compris dans les DOM-TOM, soumettre les établissements publics et privés sous contrat à des objectifs de mixité sociale.

La santé est prioritaire, des infirmiers doivent être constamment à l’école, avec au moins un à temps complet et un médecin trois fois par semaine pour 500 élèves, les soins dentaires et des yeux seront gratuits pour les moins de 10 ans, 1 surveillant constamment présent pour 50 élèves, les petits-déjeuners doivent pouvoir être servis aux élèves dont la famille ne peut les assurer ; aide pour les enfants psychologiquement traumatisés. Pour les zones sensibles, renforcer les écoles de la deuxième chance, les internats, et rendre obligatoire le service civique.

JEUNESSE :

une allocation d’insertion pour tous les primo-demandeurs d’emploi d’un montant égal au RSA-socle, relevé à 600 €, une allocation d’études pour tous les jeunes s’élevant à l’équivalent de 450 € par mois sur 36 mois, sous forme d’un capital utilisable tout au long de la vie mais seulement pour financer la vie étudiante, articulé avec un système de prêt sécurisé à taux zéro organisé par les pouvoirs publics, pour la même somme (équivalant à 450 € par mois sur 36 mois) et remboursable uniquement si le revenu d’activité après la formation dépasse un seuil mensuel de 2500 €.

Programme de l’UMP

Il s’agit du parti représenté par Nicolas Sarkozy, le président sortant.

EDUCATION :

Le permis de conduire est une mesure phare du programme éducatif : on pourrait le passer dans le lycée, gratuitement si c’est lors du service civique. Pour le reste, les professeurs seraient présents en dehors des heures de cours pour assurer du soutien. Les enfants ne rentreraient plus au collège sans savoir lire, écrire et compter, en instaurant du soutien pour les élèves de maternelle ou de CP. Enfin, en dernière année du bac pro et de CAP, les élèves passeraient 50% de leur temps en entreprise.

JEUNESSE :

Création d’une « banque de la jeunesse » qui se portera garante pour les jeunes et leur permettra de financer leurs études ou un projet de création d’entreprise.

Programme du MODEM :

C’est le parti que représente François Bayrou.

EDUCATION :

Les méthodes pédagogiques seraient définies en évaluant les résultats, par la classe. Les collégiens doivent tous savoir lire et écrire. De toute manière, 50% du temps de travail à l’école primaire sera consacré à la langue française, et on facilitera le repérage précoce des difficultés. Les élèves ne passeront que 28 h par semaine en classe. Les classes difficiles auront un petit nombre d’élèves, les classes équilibrées un plus grand nombre. Le Parlement débattra des programmes.

Les enseignants seraient formés durant un an, en alternant avec exercices dans la classe, et cours théoriques avec d’autres enseignants. Ils seraient évalués. Les chefs d’établissements pourraient recruter directement des remplaçants.

Au lycée, l’histoire-géographie sera obligatoire en Terminale S, les devoirs seront organisés dans le cadre de l’établissement sous la surveillance de tuteurs (profs, étudiants). Pour les élèves en échec, on créera des collèges « hors les murs » avec des pédagogies adaptées. Les élèves de certains milieux seront informés sur certains « codes de comportements » d’habillement, de langage, de bonnes matières… On instaurerait un baccalauréat d’excellence à la fois littéraire ET scientifique pour éviter un choix parfois trop dur. La classe de Terminale deviendrait un véritable tremplin vers l’enseignement supérieur.

Et ensuite, en vrac : créer des écoles de parents, découverte de l’enseignement professionnel, apprentissage et enseignement en alternance, apprentissage en ligne développé, création d’une Agence nationale de l’orientation qui dise la vérité aux jeunes au moment où ils s’engagent dans une formation en fournissant les chiffres réels de ce qui les attend à la sortie.

Programme du PS :

C’est le parti de François Hollande.

Education :

L’encadrement augmentera : 60 000 postes supplémentaires (enseignants, pions, cantiniers, etc…). Cet encadrement ira en priorité dans les établissement difficiles. Les professeurs seront pré-recrutés avant la fin de leurs études, et ils auront une véritable formation initiale. Ces enseignants seront affectés en priorité dans les maternelles et primaires. En maternelle, les enfants de moins de 3 ans seront accueillis. Les rythmes scolaires seront revus. L’acquisition des savoirs fondamentaux et du socle commun sera la priorité, grâce à de nouvelles méthodes pédagogiques. Les élèves les plus en difficulté auront un accompagnement personnalisé, afin qu’à la fin du quinquennat, le nombre de jeunes qui sortent sans diplôme soit divisé par deux. Tous les jeunes descolarisés entre 16 et 18 ans recevront une solution de formation, d’apprentissage, ou un service civique. On créera un nouveau métier : « prévention et sécurité dans l’enseignement ».

JEUNESSE :

F. Hollande proposera un contrat de génération pour permettre l’embauche par les entreprises, un CDD de jeunes qui sera accompagné par un salarié plus expérimenté.

Programme du Front de Gauche

C’est le parti que représente Jean Luc Mélenchon. Il s’agit d’une formation politique de Gauche qui réunit à la fois les communistes, mais aussi les radicaux de gauches, etc…

EDUCATION :

Une école « émancipatrice » et une scolarité allongée de 2 ans (de 3 à 18 ans), aboutiront à la construction de nouveaux programmes, d’une nouvelle école centrée sur l’élève. Le soutien scolaire sera assuré par le service public de l’Education nationale. La recherche dans les sciences en éducation, le développement de la formation des maîtres et les échanges scolaires seront encouragés. Un observatoire des inégalités sera créé

Programme du Nouveau Parti Anticapitaliste

Il s’agit du parti de Philippe Poutou.

EDUCATION :

abrogation de toutes les dernières réformes : universités, lycée, IUFM… plus de budget, embauche massive de 80 000 enseignants.

JEUNESSE :

Interdiction des licenciements des jeunes et CDI obligatoires, SMIC à 1600 € net ainsi qu’un pré-salaire d’autonomie pour tous les jeunes, interdiction du travail de nuit pour les mineurs, transports gratuits, droit de vote à 16 ans, arrêt des expulsions de mineurs sans-papiers, renforcement de la gratuité, de l’accessibilité, et de la liberté de choisir pour la contraception et l’avortement… Plus d’informations ici , votre humble journaliste ne se sent pas de recopier les 20 pages !

5 Messages de forum

  • Le programme des candidats
    Le 28 avril 2014 à 19:07
    par roona

    si encore on pouvait y croire... malheuresement quoi qu’ils disent ils ne le feront pas c’est juste le meilleur menteur qui gagne

    fidusuisse-offshore.com
    fiduciaire

  • Séléna
    Le 8 juillet 2015 à 18:42
    par Séléna

    Votre analyse se révèle être juste.
    Séléna http://www.papeterie-en-ligne.net

  • Le programme des candidats
    Le 7 septembre 2015 à 03:10
    par cc4313Mh6

    To help wetzen Sie Ihren Appetit, your Stickmustertuchservierplatte kommt vor mozzarella Molkerei product und Fleisch und plant. ?Obviously, Leute sind fähig, zu lösen a ganzer Los of Fragen von sich, aber ist immer noch das Benutzen von some Hilfe von externen Quellen as ein Weg to erstrecken Sie ihren siegreichen Streifen by, der a besser Profil. ?Einer ca nicht nicht unfähiger to gehen Sie dazu ein real estate Verkauf und Hoffnung for the louis vuitton laptoptasche preis Gelegenheitskauf, weil die Verkäufer nicht wußten, the significance davon was sie possessed. ?

  • Le programme des candidats
    Le 9 septembre 2016 à 23:12
    par Alex

    Je ne sais pas trop quoi en penser.

    Alex - serrurier paris pas cher ouverture de porte (Professionnel de la serrurerie à Paris, c’est un métier, une passion, une envie d’aider dans l’urgence)

  • Le programme des candidats
    Le 9 novembre 2016 à 13:17
    par Koulan

    Des programmes en veux-tu en voilà.

    Etre électricien, c’est ne pas être politicien, ca c’est sur. L’electricité c’est complexe, surtout quand on intervient dans les rues de Paris, la capitale. Cablage électrique, installation de lumière led, réparation d’une antenne, pose d’un chauffage electrique, etc. Les électriciens qui sont artisans proposent des services de qualité. Pour ma part j’interviens en tant qu’electricien paris 3, et j’en suis ravi.


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)
  • [Se connecter]